L'éthique express

dimanche, 16 février 2020

L'éthique express
La montée de l’intelligence artificielle rend l’éthique et la réflexion éthique d’autant plus fondamentales.

Ne pas vouloir le reconnaître est synonyme de confier à d’autres son avenir.

Plusieurs parlent d’éthique et d’IA sous l’angle de la protection des données, des limites de la recherche ou encore de la préservation des emplois, mais, pourtant, il y a plus, il y a beaucoup plus.

L’IA est déjà là, faisant des choix éthiques pour nous sans que nous ne le sachions. Devant ce fait, de quelle « sorte d’éthique » aurons-nous besoin ? D’une éthique élaborée par un ingénieur? De celle pensée par un philosophe? Par un éthicien? Par un lobbyiste ? Par le citoyen lambda qui surfe sur le net ?

Oui, de quelle sorte d’éthique aurons-nous besoin ?

Pour le moment, les entreprises et organisations ne réfléchissent que très peu aux impacts éthiques du développement de l’intelligence artificielle ; elles en vantent plutôt les avantages utilitaires et pratico-pratiques à court terme. Elles ne semblent pas prévoir outiller leurs dirigeants et employés en matière de réelle réflexion éthique. En fait, en matière d’éthique, les entreprises et organisations sont plutôt occupées à négocier au meilleur prix une formation express de 45 minutes, croyant qu’une fois que leurs gens auront coché « C’est fait ! » elles seront prêtes à faire face aux défis éthiques à venir. Ce raisonnement n'est pas simple, il est simpliste.

En banalisant l’éthique, en la réduisant trop souvent à une simple conformité sans réflexion, les entreprises et les organisations manqueront le bateau car, lorsque le moment sera venu de faire avec l’IA et ses conséquences, celles-ci n’auront plus rien à dire, il sera trop tard. Les entreprises et les organisations n'auront plus d'autre choix que de se conformer à des standards pensés par d’autres, ayant déjà renoncé, avant même de réfléchir, parce que c'était plus simple.

Disons-le haut et fort : L’éthique ne peut être enseignée en 45 minutes. L’éthique est un travail de réflexion qui ne peut être accompli sans y accorder le temps nécessaire.

En 45 minutes, on peut ouvrir l’esprit, susciter la curiosité. Mais il ne s’agit que d’un premier pas. L’humain devra apprendre à conjuguer sa propre intelligence avec celle de la machine. L’éthique express ne sera que de peu d’utilité.

Articles liés

Suivez-nous sur

Contactez-nous

René Villemure Éthicien.
4620 avenue Doherty
Montréal, QC H4B 2B3

514 369-2611
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En Europe

Représentation en Europe

AdGENCY Experts
Contact: Denis Adjedje
+ 33 (0) 6 60 47 60 06

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.adgency-experts.com

Au Canada

Représentation exclusive au Québec - Éthikos

Sophie Hamel-Dufour

514 369-2611
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© René Villemure 2020 - Tous droits réservés. | Politique du site | +